Judith est l’associée de Maxime Seligman, fondateur de Leadlike, l’agence web qui monte en Israël et en France. Elle est responsable de la gestion des projets et du développement. Nous l’avons rencontrée.

Quel est votre parcours? Pouvez-vous vous présenter?

J’ai fait mon alya il y cinq ans. Je suis titulaire d’un Master en Marketing de l’Université Paris Dauphine et j’ai travaillé plusieurs années, en France, dans le domaine du marketing et de la stratégie produits.

Je suis profondément sioniste et, aujourd’hui, je suis très fière de pouvoir créer de l’emploi en Israël, à Jérusalem et de collaborer au quotidien avec des personnes qui ont des compétences et des idées.

Je suis fière également d’avoir des clients israéliens et de pouvoir leur apporter la spécificité française.

Quelle est votre expertise aujourd’hui?

Ma compétence principale est la gestion de projets. Il s’agit de définir les besoins du client, d’une part, et les objectifs à atteindre par notre équipe, d’autre part.

A cette fin, je m’occupe de mettre en place les moyens techniques et humains pour livrer le meilleur produit possible dans les délais impartis.

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier, au quotidien?

 Dans le marketing web, l’évolution est permanente et c’est galvanisant. Tout évolue: les outils de communication, les techniques marketing du web, les attentes des consommateurs, etc.

Mon but est toujours de travailler et communiquer pour le bien des Olim et des résidents. Quand je vois, par exemple, que notre client, la Meuhedet, se met au niveau des Olim francophones, les accompagne et les rassure, c’est pour moi une grande satisfaction.

Quel est le plus grand challenge que vous rencontrez dans votre métier?

 Trouver un équilibre entre la satisfaction du client et l’apport de créativité.

Il faut à la fois maîtriser les outils techniques et se renouveller constamment. Pour toujours surprendre positivement le client, nous nous devons de toujours maintenir ce délicat équilibre entre le côté sérieux et technique et l’aspect créatif qui est également notre valeur ajoutée.

Nos clients, pour la plupart, ont une bonne connaissance du marketing digital ainsi qu’une vision et un plan stratégique pour leur société à moyen et long terme. Toutefois, les coûts liés à la gestion d’une équipe marketing experte complète en interne sont extrêmement honoreux.

Leadlike libère les directeurs et entrepreneurs de cette activité, incontournable aujourd’hui, qu’est le web marketing.

Qu’est-ce que travailler dans le web marketing vous a apporté?

 C’est une nouvelle casquette, complémentaire du marketing plus classique des produits.

Les techniques du web marketing n’existaient pas quand j’ai fait mes études. Tout va très vite. Il faut suivre et se former.

En matière de newsletter, par exemple, on peut tester trois ou quatre versions et vérifier laquelle produit les meilleurs résultats pour le client or, là où il est impossible de tester en temps réel plusieurs packagings différents pour marketer un produit.

Que conseilleriez-vous aujourd’hui à un Olé de France pour sa carrière professionnelle?

 Tout est possible. Quand on a la volonté d’y arriver, on y arrive.

Il ne faut pas “lésiner” sur l’hébreu : une langue, cela s’apprend. J’insisterais aussi sur le fait que, pour pouvoir s’intégrer, il ne faut pas hésiter à saisir les opportunités qui se presentent, même si elles impliquent de se former de manière complémentaire, et à se réorienter. Ne pas camper sur ses acquis afin de pouvoir suivre pleinement la tendance du moment, c’est la clé du succès.

 

Merci beaucoup Judith.

Découvrez-en plus sur les métiers du web marketing en cliquant ici http://webschool.leadlike.com/