Pour clôturer voici la dernière étape de ce qui fera votre succès pour cette nouvelle année !

PARTIE IV : faire parler de vous

Puisque vous avez enfin une équipe efficace, vous allez pouvoir faire parler de vous ! Vous avez un business qui marche mais vos charges salariales sont beaucoup plus importantes : vous espérez pouvoir payer tout le monde. Il va falloir amener de nouveaux clients, et donc communiquer beaucoup plus. Pour cela, il existe plusieurs techniques :

  1. Responsabiliser les gens de votre entreprise

Dites-leur par exemple : « chacun devra prendre une heure de son temps de travail par semaine pour communiquer sur l’entreprise. Allez sur Facebook, parlez-en à vos amis. Allez sur Linkedin, laissez des commentaires. Publiez nos posts, publiez nos pages. Envoyez un mail, laissez un post sur un commentaire… » Tout cela marche bien : l’utilisation des réseaux sociaux. Parce que si finalement vous avez 10, 12, 15, enfin le même nombre d’ambassadeurs que d’employés dans la société, même une heure par semaine, ça peut vous apporter beaucoup.

  1. Communiquer vers les clients potentiels

La société Untel a augmenté ses effectifs et propose des services de qualité. Communiquer auprès des clients actuels, des clients passés, ceux qui sont venus vous voir, qui sont persuadés ou non persuadés… La communication peut être : « On est plus grand, on travaille différemment. Donc les raisons pour lesquelles vous nous avez quitté par le passé pourraient ne plus exister maintenant. »

  1. Bien expliquer le changement de statut

Si vous continuez à prospecter des clients comme un indépendant et que les gens ne se rendent pas compte qu’il existe une vraie société avec une équipe derrière, vous risquez de ne pas être pris au sérieux. Il faut être clair: « tout le monde chez nous est salarié. Nous avons une vision à long terme de la relation client-prestataire… Dans un pays ultra-libéral comme Israël, cela donne quelques garanties au client.

Si l’on vous répond : « nous préférons recruter en interne » plutôt que de recourir à un prestataire de service, qui est un poste finalement, c’est que vous n’avez pas assez bien défini votre produit/service. Car si le futur client pense qu’il a le choix entre recruter en interne ou passer par vous, c’est qu’il y a un problème de communication.

Enfin, la dernière étape pour pouvoir atteindre le fameux « MILLION » est celle où on va pouvoir justement définir la stratégie d’évolution, basée sur le fait qu’en augmentant au fil du temps, vous allez créer un nouveau besoin.

Vous allez par exemple devoir être sélectif, refuser les « petits clients » ou ceux qui ont un budget inferieur à ce que vous êtes capable de vendre. C’est là que va intervenir la technologie. Par exemple, un avocat spécialisé dans le code de la route qui est très connu dans ce domaine, peut décider de créer un site internet de procédures standardisées avec des lettres contre un PV abusif ou contre un stop non grillé. Cela offre la possibilité aux personnes souhaitant recourir aux services de cet avocat d’y accéder en libre-service. Cela est une sacré publicité… d’autant plus que grâce à cet outil, il va pouvoir continuer son activité en augmentant la catégorie de produits, de clients, de chiffre d’affaire, etc. tout en comblant le vide éventuellement créé en laissant des clients de côté (parce que non rentables).

Bien évidemment, ce sont des projets à mettre en place qu’il faut mener de front. Mais, cela en vaut la peine : vous aurez la possibilité de générer des demandes entrantes, sur plusieurs types de produits différents. Et cette méthode, avec un bon coaching, un bon accompagnement, la prise des bonnes décisions et un peu d’investissement, peut vous faire gagner rapidement votre premier million !